samedi 18 mars 2017

Deux statues pharaoniques en banlieue du Caire !


Deux statues pharaoniques découvertes près du temple de Ramsès II


Dans une fosse située à proximité du temple de Ramsès II, à Matareya dans la banlieue du Caire en Égypte, une équipe d’archéologues a découvert les restes de statues présentées comme celles de pharaons de la XIXe dynastie (XIIIe siècle av. J.-C.).
Ce jeudi 9 mars 2017, le ministère égyptien des Antiquités a annoncé la découverte de restes de statues non loin du temple de Ramsès II, dans une banlieue du nord-est du Caire construite sur le site antique du temple solaire d’Héliopolis. 

D’après le ministère, les statues découvertes par une équipe d’archéologues égyptiens et allemands sont présentées comme celles de pharaons de la XIXe dynastie (XIIIe siècle av. J.-C.).
Direction l'Egypte et plus précisément sur le site antique du temple solaire d'Héliopolis où une équipe d'archéologues a découvert deux statues de pharaons issues de la XIXème dynastie (XIIIème siècle avant J.C.). 


Des découvertes très importantes !




 

Certains restes découverts proviennent d'une statue sculptée dans du quartz et dont la hauteur était de huit mètres. 
Selon le ministère des Antiquités égyptien, cette dernière pourrait bien appartenir à Ramsès II étant donné qu'elle se trouve à l'entrée du temple.


 


Parmi les autres restes on comptabilise également un buste de 80 cm du roi Seti II. 
Grâce à ces découvertes qualifiées de "très importantes" par le ministère des Antiquités, cela nous indique que ce site solaire d'Héliopolis devait être gigantesque avec d'imposantes structures, des inscriptions, des colosses ou des obélisques, juste avant qu'il ne soit endommagé à l'époque gréco-romaine. 
Après cet épisode, la majorité des obélisques et colosses ont ensuite été envoyés vers l'Europe ou Alexandrie. 
Par ailleurs, lors de la conquête musulmane, certaines pierres du site ont servi à la construction du Caire.




 

Pour l'heure, les fouilles vont continuer et les découvertes vont être restaurées sur le site archéologique près de Matareya.







Selon Ayman Ashmawy, le chef de l’équipe d’archéologues égyptiens, certains des restes mis au jour sont ceux d’une statue longue de huit mètres sculptée dans du quartz et qui « représente probablement » le roi Ramsès II. 

"Cette statue n’est pas gravée et ne peut ainsi pas être identifiée, mais le fait qu’elle se trouve à l’entrée du temple du roi Ramsès II voudrait dire qu’elle pourrait lui appartenir", peut-on lire dans le communiqué du ministère des Antiquités.
Ce dernier nous apprend également la présence, parmi l’ensemble des restes découverts, d’un buste de 80 cm du roi Seti II sculpté sur une roche calcaire avec un visage aux traits fins. 

Pour Ayman Ashmawy, ces nouvelles découvertes sont "très importantes, car elles montrent que le site du temple solaire était gigantesque avec des structures magnifiques, des inscriptions prestigieuses, des colosses et des obélisques".
D’après le communiqué, le site d’Héliopolis a été endommagé à l’époque gréco-romaine quand la plupart de ses obélisques et colosses ont été transportés vers Alexandrie ou l’Europe. 

Les pierres ont quant à elles été notamment utilisées pour construire Le Caire au cours de la conquête musulmane.
Désormais, les fouilles vont se poursuivre sur le site, quant aux restes des statues, ils vont être transportés vers le site archéologique proche de Matareya pour être restaurés.


Source
https://sciencepost.fr/2017/03/decouverte-de-deux-statues-pharaoniques-banlieue-caire-egypte/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !