vendredi 31 janvier 2014

Destruction du patrimoine naturel, l'Écocide en marche !

 



Pendant que la gent journaleuse s’absorbe à commenter jusqu’à plus soif les pitreries politiques ou les frasques amoureuses du Prince, un drame grandiose se noue dans le dos des spectateurs captivés par le babillage minable de la clique des amuseurs. 
Partout, dans une inquiétante indifférence, le patrimoine naturel commun de l’Humanité se meurt.

L’agonie a débuté depuis longtemps déjà. 
Et depuis longtemps "également l’on moque tous ceux qui s’en alarment dans leur aride désert."
L’on a appelé à la rescousse, outre les journalistes les moins regardants, des cohortes d’experts autorisés à dire à quel point les multiples alarmes sont autant de peurs irrationnelles. 
Allons, le péril n’est pas si grand, l’Homme est plus puissant et inventif que la nature qui le nourrit. 

Il peut donc continuer de l’exploiter, de la défigurer en maints endroits, de la vendre au plus offrant, de lui substituer par morceau des ersatz de nature artificialisées en laboratoire. 
Le féroce appétit du capitalisme, lui-même moribond, n’a plus de limites. 
Des seuils d’irréversibilité sont d’ores et déjà franchis en ce qui concerne la capacité des écosystèmes à supporter ce qui leur est infligé. 
Et la folie destructrice des hommes ne s’arrête pas là : ils détruisent sournoisement les dispositions juridiques qui embarrasse la volonté de profit ; ils ont même commencé de brûler les preuves de l’écocide en marche.


Les abeilles peuvent encore témoigner… 
Une toute récente étude s’alarme de la comparaison des capacités de pollinisations des abeilles domestiques (Apis mellifera) et des surfaces agricoles européennes (1).
Près de 13,4 millions de colonies d’abeilles manqueraient pour assurer une pollinisation optimale des cultures des 41 pays observés. 
Entre 2005 et 2010 , les besoins en pollinisation ont augmenté cinq fois plus rapidement que le nombre de colonies d’abeilles. 
Cet écart considérable serait en large partie dû à la forte progression des surfaces de cultures oléagineuses, comme le colza et le tournesol, liée à la politique européenne de développement des agro-carburants. 




Les pays où le déficit est le plus grand sont la Moldavie, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et l’Italie. 
Les scientifiques mettent en exergue le fait que désormais l’agriculture européenne est de plus en plus tributaire d’autres types de pollinisateurs tels les abeilles sauvages, les bourdons, les syrphes… 
Ils soulignent qu’aucune réelle politique, aussi bien agricole qu’environnementale, n’est mis en œuvre pour assurer la protection de ces pollinisateurs dits sauvages. 
Le Professeur Simon Potts, qui a mené l’étude, a déclaré : « Nous allons vers une catastrophe. »

Les choses ne vont pas s’arranger. 
Le 14 juin 2013, la Commission européenne a reçu mandat de l’ensemble des États membres afin de négocier avec les États-Unis le Le Grand Marché Transatlantique (GMT). 
Cet accord aura pour but d’instaurer un vaste marché de libre-échange, allant au-delà des accords de l’OMC. 
Ce projet, négocié en toute absence de transparence, vise le démantèlement des droits de douane restants, entre autres dans le secteur agricole, et plus grave encore, la suppression des "barrières non tarifaires"


Grand-marche-transatlantique_page_01



Ceci ne pourrait qu’amplifier la concurrence débridée et empêcherait la relocalisation des activités économiques. 
Il conduirait à un nivellement par le bas des règles sociales, économiques, sanitaires, culturelles et environnementales, aussi bien en Europe qu’aux États-Unis, par l’extension territoriale du droit américain si peu protecteur. 
Un exemple ? 
Au début de cette année, la Cour suprême des États-Unis a de nouveau donné raison à Monsanto en refusant de se saisir de la plainte d’un groupement d’agriculteurs bio. 
La haute Cour, qui s’était déjà rangée du côté de Monsanto en mai 2013, a rejeté, sans commentaire, la requête de dizaines de fermiers pratiquant la culture bio et conventionnelle ainsi que des producteurs de semences organiques, qui réclamaient que le groupe américain s’engage à ne pas poursuivre les propriétaires des cultures de soja, coton, maïs, qui auraient été contaminées par ses semences transgéniques acheminés par les vents ou les pluies. 
Comment la biodiversité pourrait-elle survivre à un tel obscurantisme ?

Le Canada, qui préfère se voiler la face, pourrait devenir un exemple. 
Divers chercheurs disent y avoir assisté ces derniers mois à la perte d’un patrimoine scientifique inestimable. 
Décidé à démanteler, pour des raisons budgétaires, plusieurs bibliothèques scientifiques, le gouvernement canadien est accusé d’avoir dispersé ou mis au pilon des documents rares, certains irremplaçables pour la recherche en sciences de l’environnement. 
On assiste également à des fermetures de laboratoires, à des suppressions de programmes scientifiques touchant le climat, la sécurité sanitaire, la qualité de l’eau, la surveillance du secteur pétrolier, etc. 
Pêches et océans Canada, l’agence fédérale chargée des affaires maritimes, a décidée en avril dernier la fermeture de sept de ses onze bibliothèques scientifiques. 
L’argument budgétaire ne parvient pas à convaincre la communauté scientifique. 


 Livres et revues jetés, en vrac, dans un conteneur de décharge. Selon Radio Canada, cette photo a été prise à l'été 2013 par des employés de l'Institut Maurice Lamontagne, dont la bibliothèque a été démantelée.


Le biologiste Daniel Pauly, professeur à l’université de Colombie Britannique, qui est aussi une autorité mondiale en gestion des ressources marines, ne décolère pas : "Stephen Harper a fondé toute sa politique économique sur les sables bitumineux de l’Alberta, dont l’exploitation est désastreuse pour l’environnement : le gouvernement n’a d’autre choix que mentir pour cacher ce désastre. 
Par exemple, pour éviter que des découvertes gênantes ne soient faites sur l’exploitation des hydrocarbures, on ferme les laboratoires d’éco-toxicologie. 
Cela fonctionne désormais comme cela au Canada et c’est extrêmement grave. 
Nous dérivons vers une pétro-dictature (2)."
Comme nous aimerions le détromper à l’heure où les pétroliers convoitent le sous-sol européen !

Yann Fiévet

En complément : http://www.les-indignes-revue.fr/
http://www.legrandsoir.info/ecocide.html 

jeudi 30 janvier 2014

Ashtar Sheran : Annoncez notre présence près de vous !

Nous sommes là pour vous accompagner dans votre libération !


ashtar_sharan 

Commandant Ashtar Sheran



Aujourd’hui, nous avons le Commandant des Commandants avec nous, Ashtar.
Je Suis là avec vous et je vous remercie de m’accueillir.
Laissez-moi imprégner dans vos images mentales, ma Présence, ma Forme, mon Image !
Ne voyez pas en cela une intrusion et sachez que cela se fera que si vous êtes d’accord !
Tout d’abord, faisons connaissance et accueillez en votre cœur ma Vibration !

Si je me présente à vous aujourd’hui, c’est parce que votre constance, votre fidélité, votre confiance, ont permis cette rencontre.
Je sais qu’aujourd’hui, ce n’est pas vos égos qui m’accueillent mais vos cœurs, en toute sincérité.
Et si Je Suis là parmi vous, c’est pour toutes ces raisons et pour transmettre mon message.

Dans toute organisation, il y a un chef d’orchestre. 
Ne voyez pas en cela la hiérarchie de l’ego mais voyez simplement le chef d’orchestre qui fait fonctionner un orchestre, qui fait que chacun prend sa place et chacun joue son rôle au moment où il a à le jouer !


ashtarsheran.gif



Je Suis le chef d’orchestre d’une troupe qui vient précisément pour vous, pour l’Humanité, pour la Terre, pour accompagner votre évolution, votre libération.
Vous étiez des esclaves et vous êtes en train de vous affranchir et nous venons vous prendre la main et vous aider à réapprendre à vivre sans vos chaînes.
En cet instant où je vous parle, Je Suis le Représentant de toutes ces forces spéciales, spécialement orientées vers vous.
Ces deux dernières rencontres, nos Frères vous ont demandé de transmettre notre Présence, notre existence, simplement de par cette Vérité qui s’exprime en vous. 

Sachez que vous avez semé des graines et que le monde entier est bientôt prêt à nous accueillir !
Il y a encore des graines à semer.

Je vous demande, au nom de tous les miens, de tenir ce cap de l’affranchissement et soyez certains que si vous flanchez, vous avez des amis sur la Terre et vous avez des amis dans le Ciel.
En cet instant même, je vous remercie d’être des antennes relais pour tous vos frères et sœurs de la Terre.
Que vos vibrations, ondulations, transmettent ma Présence, notre Présence !

Je Suis le porte-parole de tous les miens et je me mets à genoux devant vous pour honorer votre Lumière.



Renaissance-de-la-Lumière-300x226


Accueillez ce contact en toute simplicité !
Et Je Suis là avec vous aujourd’hui parce que nous savons que nous pouvons compter sur vous.
Vous avez montré votre loyauté jour après jour.


Je vais vous bénir grâce aux mains d’Ysa’Belle, ceci pour vous transmettre mon Amour et aussi pour vous transmettre une compréhension quant à ma Présence parmi vous aujourd’hui.

Aujourd’hui était une journée pour faire connaissance.
Merci pour votre accueil.

Je reviendrai.
Je vous serre tout contre mon cœur et je vous dis donc à bientôt.

- Merci, Merci.

Transmission canalisée par Ysa’Belle  le samedi 25 Janvier 2014
Tous les textes de ce site peuvent être reproduits librement sous conditions de ne point les modifier et que leur origine (http://www.coeur-orseraphin.com) soit mentionnée !
http://www.coeur-orseraphin.com/?t=1226&fi=ashtarxtd

Hilarion : l'élévation des niveaux énergétiques participe au Changement !

Accueillez la nouvelle énergie de la planète et transmettez là !

 

 

Hilarion le 26 janvier 2014 par The Rainbow Scribe
 

Bien-aimés,
Beaucoup d'entre vous sentir de la chaleur dans votre corps quand s'activera votre ADN et ARN de votre corps.  
Cela sera peut être une période assez inconfortable pour vous, il est important de bien d'hydrater et bien se reposer.  
Ayez confiance, ce processus va bien se passer et que vous êtes soigné pour votre bien par vos guides éthérique. 
Écouter nos conseils et faire tout ce qui est suggéré.  
Ce processus est le début d'une transformation accélérée qui laissera derrière vous toutes les anciennes limites.  

Le passé va disparaître et se dissoudre lorsque vous apprendrez à vivre dans le moment présent.  
Cela facilitera une plus grande clarté d'esprit et intérieure en sachant qu'il y aura un changement dans vos perceptions et que vous allez commencer à regagner vos capacités divines d'une manière qui est unique pour vous.  
Nous, vos guides et membres de l'équipe utiliseront plusieurs techniques pour vous aller vers la prochaine étape de votre voyage. 
Vous ne serez jamais seul, Chers, car nous marchons avec vous lors des Changements intenses et irréversibles qui commencent maintenant.
 
Vous êtes venus à ce point à cause de votre profond désir de réaliser le destin que vous avez choisi comme votre contribution au plan divin. 
Ce destin est maintenant en train de se dérouler à une vitesse supérieure et vous émerveiller à quel point vous êtes venus dans un court espace de temps. 
Les cellules de votre être seront régénérées et rajeunies et vous sentirez les vagues cycliques de l'énergie qui remontent de votre plus profond et qui peuvent vous causer des périodes de troubles.  
Restez calme, respirez profondément et rester dans un état d'acceptation bienveillante aux nouvelles sensations qui vous emplissent et vous enlacent. 

 


Il y a beaucoup de recalibrage qui se déroule au sein de votre système d'exploitation humaine et votre domaine morphogénétique. Ce ne sera pas probablement pour brouiller vos flux méridiens d'énergie temporairement mais pour les rééquilibrer.  
Vous aurez beaucoup d'épisodes de fatigue et de somnolence quand vous recevrez des fréquences toujours plus élevées qui entrent en jeu.
 
Regardez comme les alignements célestes annoncent les changements qui auront lieu sur et dans votre planète et en vous. 
Tout se déplace à un rythme plus rapide et le temps linéaire est seulement suivie parce qu'il existe des instruments et des dispositifs qui ont été créés pour le mesurer.  
C'est un temps pour se connecter régulièrement à votre source afin que vous receviez la bonne direction à suivre et que vous restiez sur la bonne voie avec votre propre calendrier divin. 
Chacun a sa propre horloge interne et cela est en train d'être finement réglé, il est donc important de suivre vos inspirations intuitives car c'est là qu'est la vraie guidance.  
Toute la vie s'éveille chez de nombreux êtres qui ont été en sommeil pendant des siècles.
 
Ceux qui sont au diapason des fréquences les plus élevées sont en alignement avec les nombreux changements qui se produisent et agissent en tant que catalyseur partout où ils peuvent aller.  
Quand ils se déplacent dans ​​leur vie quotidienne, ils activent les codes d'éveil pour les gens autour d'eux, connus ou inconnus.  
Comme conduits par les énergies cosmiques, ceux-ci rayonnent à partir de leur domaine d'énergie et elle touche tout le monde et enflamme à leur tour leur propre processus individuel.  
Il est très important que ces agents du changement restent en équilibre dans leurs pensées, paroles et actions, car cela peut avoir un impact sur ​​les autres autour d'eux.  
C'est une grande responsabilité qui arrive dans votre conscience par rapport à votre rôle pour la planète.
 
 
invocation


Restez à des niveaux élevés, en équilibre et dans un état ​​de joie car cela contribue à maintenir un état harmonieux de ces énergies qui rayonnent vers les autres et accomplissent un processus de nettoyage.  
C'est votre rôle de repères lumineux et vous devez apprendre à revenir régulièrement dans votre alignement. 
Apprenez à nettoyer vos énergies négatives chaque jour avant de repartir de nouveau et après votre retour chez vous. 
Apprenez à équilibrer chacun de vos chakras afin que votre force vitale circule sans entrave à tout moment.  
Si des pensées négatives apparaissent dans votre conscience qui font baisser votre concentration et votre énergie, apprenez à les transmuter automatiquement vers le positif et la vie.  
Les jours pour développer votre propre détermination sont maintenant à ​​vous.
Jusqu'à la semaine prochaine...
JE SUIS Hilarion
 

© 2014 Marlene Swetlishoff / Tsu-tana (Soo-tam-ah) Garde des Symphonies de Grace
Permission vous est donnée de partager ce message tant que le message est affiché dans son intégralité et rien n'a été changé ou modifié de quelque façon et de crédit, le droit d'auteur de Scribe et sites Web sont inclus : www.therainbowscribe.com
www.movingintoluminosity.com
http://2012indyinfo.com/2014/01/26/hilarion-january-26-february-2-2014-the-rainbow-scribe/ 
 

La voiture à air en Inde va-t-elle enfin sortir ?

Sortie imminente de la voiture à air en Inde ! 



Depuis 20 ans on entend parler de la sortie imminente de la voiture à air comprimé, on n'y croyait plus !
Par contre la mort suspecte il y a 3 jours du directeur général du constructeur automobile indien Tata Motors à Bangkok est peut-être un avertissement des pétroliers contre Tata !
 




Sortie imminente des ateliers de Tata Motors en Inde !

Il s'agit d'un moteur automobile qui fonctionne avec de l'air. Seulement l'air qui nous entoure.
Tata Motors en Inde a prévu que la voiture à air pourrait sillonner les rues indiennes courant 2014.

La voiture à air comprimé, développée par l'ex-ingénieur de Formule 1 Guy Nègre de MDI basée au Luxembourg (ateliers que nous avons visités à Carros près de Nice), utilise l'air comprimé pour pousser les pistons de son moteur et faire avancer la voiture.

La voiture à air comprimé, appelée "Mini CAT" pourrait coûter autour de 365757 roupies en Inde soit 8177 $ c'est à dire 5.225 €
La Mini CAT qui est un simple véhicule urbain léger, avec un châssis tubulaire, un corps en fibre de verre qui est collé pas soudé et alimenté par l'air comprimé. 
Un microprocesseur est utilisé pour contrôler toutes les fonctions électriques de la voiture. 
Un petit émetteur radio envoie des instructions à l'éclairage, clignotants et tous les autres appareils électriques sur la voiture. 
Qui ne sont pas nombreux.


tata3.bmp


La température de l'air pur expulsé par le tuyau d'échappement se situe entre 0 - 15 degrés en dessous de zéro, ce qui le rend approprié pour une utilisation pour le système de climatisation intérieur sans avoir besoin de gaz ou de perte de puissance.

Il n'y a pas de clé, juste une carte d'accès qui peut être lue par la voiture depuis votre poche. 
Selon les concepteurs, il en coûte moins de 50 roupies (1€ = 69 roupies) par 100 km, c'est à peu près un dixième du coût d'une voiture fonctionnant à l’essence.

Son kilométrage est d'environ le double de celui de la voiture électrique la plus avancée, un facteur qui en fait un choix idéal pour les automobilistes urbains. 
La voiture a une vitesse de pointe de 105 km/heure (c'est parfait puisqu'il ne faut pas dépasser le 90 voire le 70 Km/h et 50 en ville) ou 60 mph et aurait une autonomie d'environ 300 km ou 185 miles. Le remplissage de la voiture aura lieu dans les stations service adaptées avec des compresseurs d'air spéciaux. 
Remplir ne vous prendra que deux à trois minutes et coûtera environ 100 roupies (1€= 69 roupies) et la voiture pourra faire encore 300 kilomètres. 
Cette voiture peut également être remplie à la maison Il faudra alors 3 à 4 heures pour remplir le réservoir, mais cela peut se faire pendant que vous dormez.

Le réservoir se recharge sur une simple prise électrique en 4 h pour un coût de 1,50 € et permet une autonomie de 150 km.

TATA MOTORS se penche actuellement sur une pompe à air comprimé, ce qui permettrait de faire un plein du réservoir en 3 minutes chrono pour un coût d'environ 2,50 €.

Parce qu'il n'y a pas de moteur à combustion, le changement d'huile (1 litre d'huile végétale) n'est nécessaire que tous les 50.000 km ou 30.000 miles. Grâce à sa simplicité, il y a très peu d'entretien à faire sur cette voiture.


tata2.bmp


Cette voiture à air semble presque trop belle pour être vraie.

Les groupes de pression et les hommes de pouvoir auront-ils encore le dernier mot ?
Sans compter que nous respirerions "enfin" du bon air dans les villes !!
Qu'en pense notre ministre improductif du redressement productif ????
Que feront les compagnies pétrolières pour l'arrêter ??

Les pouvoirs publics trouveront bien une parade pour ne pas homologuer ce véhicule en Europe et en Amérique du nord, et comme ça le tour sera joué !!!

NDR : Cette voiture est de qualité équivalente aux véhicules sans permis, en la bridant, pourrait passer facilement dans cette catégorie !  Surtout que l'autonomie est plus grande à vitesse modérée ! 






Sources :
 http://cgtinergygroupeplasticomnium.over-blog.com/je-ne-resiste-pas-a-vous-faire-suivre-cette-info
 http://www.wikistrike.com/article-sortie-imminente-de-la-voiture-a-air-en-inde-122313645.html
http://www.fonderie-piwi.fr/post/2013/05/09/Sortie-pr%C3%A9vue-en-2013-!-La-voiture-%C3%A0-air-comprim%C3%A9
 

Histoire du pillage de l'or de l’Asie !

L'histoire du pillage de l'or de l’Asie et son rôle dans les guerres !


par Chalmers Johnson qui a écrit une note de lecture du livre de "Sterling et Peggy Seagrave : Gold Warriors, America’s secret recovery of Yamashita’s Gold"






 

Avant propos de Filibert : Dans ce Blog nous avons déjà passé plusieurs articles sur l'Or en Asie et son rôle dans les guerres passées et son rôle futur dans le nouveau système économique qui va bientôt démarrer. Ce résumé de livre confirme et complète les informations déjà parues sur ce Blog. Vous pouvez voir aussi les propos de Fulford et Keenan sur cette question.
Voir les articles suivants :
http://changera.blogspot.fr/2013/09/keenan-entre-dans-le-repaire-du-lion.html
http://changera.blogspot.fr/2013/09/benjamin-fulford-le-23-septembre-2013.html
http://changera.blogspot.fr/2013/11/lor-chinois-et-le-11-septembre-2001.html
http://changera.blogspot.fr/2013/11/lenigme-des-6000-milliards-de-en-bons-us.html
http://changera.blogspot.fr/2013/11/le-pillage-de-lor-cache-aux-philippines.html 
 ……………


Il serait certainement inutile que de tenter de déterminer lequel, entre l’Allemagne et le Japon, est le pays de l’Axe à s’être montré le plus brutal envers les peuples qu’il a persécuté durant la seconde guerre mondiale. 
Les Allemands ont tué six millions de Juifs et vingt millions de Russes ; et les Japonais ont massacré environ trente millions de Philippins, Malais, Vietnamiens, Cambodgiens, Indonésiens et Birmans, dont 23 millions étaient d’ethnie Chinoise. 
Les deux nations ont pillé les pays qu’elles ont conquis jusqu’à n’y rien laisser, bien que les Japonais se soient adonné à cette activité avec bien plus de vigueur et durant bien plus longtemps que les Nazis. 
Les deux conquérants ont réduit des millions de personnes à l’esclavage en les employant en tant que travailleurs forcés – et, pour le cas des Japonais, en tant que prostituées pour les troupes du front. 
Si vous étiez un prisonnier de guerre Anglais, Américain, Australien, Néo-Zélandais ou Canadien (mais pas Russe) entre les mains des Nazis, vous aviez 4% de chances de ne pas survivre la guerre. Le taux de mortalité des prisonniers du camp Japonais était quant à lui de près de 30%.

Une réelle différence est cependant apparue entre les deux nations au cours des années et décennies ayant suivi 1945. 

Les survivants et familles des victimes de l’Holocauste ont dû se battre durant près de 60 ans pour obtenir compensation de la part des corporations Allemandes pour le travail forcé auquel ils ont été soumis, et pour récupérer les œuvres d’art ayant été dérobées à leurs domiciles et bureaux. 
Des litiges sont aujourd’hui toujours en cours contre les banques Suisses ayant été chargées de conserver les biens pillés par les Nazis. 
En juillet 2001, le gouvernement Autrichien a payé 300 millions de dollars sur les 500 millions de dollars de dédommagement dus à quelques 100.000 ancien esclaves. 
Le gouvernement Allemand a depuis longtemps réalisé qu’en mesure de rétablir ses relations de respect mutuel avec les pays qu’il a pillé, le paiement de réparations était plus que nécessaire. 
Il a jusqu’à présent payé 45 milliards de dollars de compensation. 
Le Japon, quant à lui, n’a distribué à ses victimes que la modique somme de 3 milliards de dollars, dans le même temps qu’il a distribué autour de 400 milliards de dollars d’indemnités de guerre à ses propres citoyens.

La principale raison de cet différence de traitement est que les victimes des Nazis ont eu une influence politique aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, et ont forcé leurs gouvernements à faire pression sur l’Allemagne ; alors que les victimes des Japonais vivent dans des pays ayant pour la plupart souffert de révolutions, de soulèvement anticolonialistes et de guerres civiles à la suite de la seconde guerre mondiale. 

Les choses ont commencé à tourner avec l’arrivée des activistes Sino-Américains. 
Le succès du livre d’Iris Chang, The Rape of Nanking (1997), dont la publication a subi de multiples contestations de la part du gouvernement Japonais, présente avec brio l’émergeance de ce groupe.

Plus significatives encore sont les différences de politiques employées par les Etats-Unis à l’égard des deux pays de l’Axe. 

Dès la défaite de l’Allemagne, les États-Unis se sont lancés dans une chasse aux criminels de guerre, une dénazification de l’Allemagne, et une collecte et protection des archives du régime Nazi… 
Après la défaite du Japon, le gouvernement Américain a cherché à disculper l’Empereur et sa famille de toute responsabilité de guerre. 
Dès 1948, il a tenté de placer au pouvoir d’anciens dirigeants de guerre (ministre des munitions au cours de la seconde guerre mondiale, Nobusuke Kichi occupa par exemple le poste de premier ministre de 1957 à 1960).Les Etats-Unis ont également classé confidentielles les archives relatives au Japon d’après-guerre, décision allant à l’encontre de leurs propres lois.

Plus important encore, John Foster Dulles, représentant du président Truman au Japon chargé de mettre fin à l’occupation, rédigea le traité de paix en 1951 de manière à empêcher toute demande de compensation de la part des anciens prisonniers de guerre et victimes du Japon, à la fois auprès du gouvernement Japonais et des corporations du pays ayant profité de l’esclavage tout au long de la guerre. 

Il a pris cette décision dans le plus grand secret, et forcé les autres Alliés à accepter son texte (à l’exception de la Chine et de la Russie, qui ne l’ont pas signé). 
L’article 14(b) du traité, signé à San Francisco le 8 septembre 1951, spécifie que : ‘Excepté mention contraire, les pouvoirs Alliés font grâce au japon de toute demande de réparation, et annulent toute plainte ayant été portée par les pouvoirs Alliés et leurs citoyens contre les décisions prises par le Japon durant la guerre, ainsi que toute demande de dédommagement relative aux coûts de l’occupation’. 
Le 25 septembre 2001, trois anciens ambassadeurs Américains au Japon – Thomas Foley, ancien orateur de la Chambre des Représentants, Michael Armacost, président de l’institution Brookings, et Walter Mondale, vice-président de Carter – ont écrit une lettre commune au Washington Post condamnant le Congrès pour avoir ne serait-ce que pensé aider d’anciens travailleurs forcés Américains à contourner les termes du traité.

Pourquoi un tel désir de protéger le Japon ? 

Pourquoi les Etats-Unis ont-ils employé des politiques différentes envers le Japon et l’Allemagne ? 
Pourquoi le traité de paix a-t-il été rédigé ainsi ? 
De nombreuses hypothèses ont fait leur apparition au fil des années, certains ayant dit que le Japon aurait simplement été trop pauvre pour rembourser ses victimes, que de telles politiques auraient permis d’empêcher un tournant communiste au Japon, ou encore que l’empereur du Japon avait été poussé à faire la guerre par une cabale de militaristes… 
L’explication offerte par le livre des Seagrave est considérablement plus sinistre que toutes ces explications potentielles. 
Elle concerne ce qu’auraient fait les États-Unis après avoir découvert l’étendue et la forme des pillages ayant été menés par le Japon, et la très faible influence de leurs victimes.

Aussitôt que la guerre prit fin, les Américains commencèrent à découvrir les trésors de guerre des Japonais. 

Le général MacArthur, en charge de l’occupation, aurait rapporté la découverte d’un très important butin d’or, d’argent, de pierres précieuses, de timbres postes étrangers, de plaques gravées ainsi que… de devises illégales au Japon. 
Ses représentants ont été chargés d’arrêter Yoshio Kodama, ayant vendu de l’opium en Chine durant la guerre, et supervisé les cargaisons de métaux industriels tels que le tungstène, le titane et le platine en partance pour le Japon. 
Tout au long du XXe siècle, le Japon était de loin le plus important producteur d’opium d’Asie, tout particulièrement du fait de ses colonies de Corée puis de Manchourie, saisie en 1931. 
Kodama fournissait de l’héroïne et des liqueurs à la Chine occupée en échange de pièces d’or, de bijoux et d’objets d’art, que les Japonais fondaient ensuite pour en faire des lingots.

Après la défaite, Kodama rentra au Japon immensément riche. 

Avant d’être envoyé en prison, il offrit une partie de son butin aux hommes politiques conservateurs Ichiro Hatoyama et Ichiro Kono, qui utilisèrent ces recettes pour financer le jeune parti libéral, précurseur du parti ayant été à la tête du Japon quasiment sans interruption depuis 1949. 
A sa sortie de prison en 1949, Kodama devint membre de la CIA et devint agent chef au Japon pour la société Lockheed Aircraft. 
Il fut chargé de faire chanter les hommes politiques pour qu’ils achètent des avions de chasse Lockheed F-104 et des avions F-104. Grâce aux richesses issues de son pillage, ses contacts avec le milieu contrebandier et sa position en tant que partisan du militarisme, Kodama devint le parrain de l’élaboration du parti unique pro-Américain au Japon.

Il n'était pas le seul à profiter des conséquences de la guerre. 

L’une des hypothèses les plus controversées des Seagrave est que le pillage de l’Asie aurait eu lieu sous la supervision de la maison Impériale, ce qui contredit l’idée Américaine voulant que l’Empereur ait été un pacifiste et rien de plus qu’un figurant dans la guerre. 
Selon lui, après l’invasion de la Chine par le Japon le 7 juillet 1937, l’Empereur Hirohito aurait nommé l’un de ses frères, le Prince Chichibu, à la tête d’une organisation secrète appelée kin no yuri (‘le Lis d’Or’), et dont l’objectif était de s’assurer que les activités de contrebande étaient menées en bonne et due forme et qu’aucune cargaison n’était détournée par des officiers militaires ou autres personnes extérieures telles que Kodama. 
Placer un Prince à la tête d’une telle organisation permettait de garantir à ce que tout le monde se plie aux ordres, et à ce que l’Empereur devienne immensément riche.

L’Empereur a également employé le Prince Tsuneyoshi Takeda, l’un de ses cousins, dans l’armée Kwantung en Manchourie, puis en tant qu’officier de liaison personnel dans les quartiers du général Hisaichi Terauchi à Saigon, afin qu’il supervise les pillages et s’assure à ce que le butin soit exporté vers des régions du Japon contrôlées par Terauchi. 

Bien qu’affecté à Saigon, Takeda travailla quasi-exclusivement aux Philippines en tant qu’adjoint du commandant Chichibu. 
Hirohito nomma le Prince Yasuhiko, son oncle, au poste de commandant adjoint de l’armée d’occupation de la Chine centrale. 
C’est lui qui mena l’assaut final à Nanking, alors capitale de la Chine, entre les 2 et 6 décembre 1937, et donna l’ordre ‘d’exécuter tous les captifs’. 
Les Japonais pillèrent 6000 tonnes d’or du trésor de Chiang Kai-shek ainsi que des domiciles des dirigeants de la Chine Nationaliste. 
Les trois Princes étaient diplômés d’université, et tous trois survécurent à la guerre. 
Chichibu mourut en 1953 de tuberculose, mais les deux autres eurent le temps de devenir très vieux.

Entre l’hiver 1941 et le printemps 1942, avec la prise par le Japon de l’ensemble de l’Asie du Sud, dont les Philippines et l’Indonésie, la mission du Lis d’Or redoubla d’importance. 

En plus des actifs monétaires des Hollandais, des Anglais, des Français et des Américains dans leurs colonies respectives, le Lis d’Or s’est emparé d’autant de richesses Chinoises qu’il a pu en trouver, a pillé les temples Bouddhistes, dérobé les Bouddhas d’or de Birmanie, vendu de l’opium aux populations locales et volé des pierres précieuses à tous ceux qui en possédaient. 
L’or ainsi récolté était ensuite fondu sous forme de lingots auprès d’un atelier de fonte dirigé par des Japonais à Ipoh, en Malaisie, qui étaient ensuite marqués en fonction de leur poids et pureté. 
Chichibu faisait l’inventaire du butin et le faisait transporter par bateaux maquillés en navires-hôpitaux vers le Japon. 
Il n’existait alors aucune route terrestre entre la Corée et le Japon, à l’exception d’une très courte période à la fin de l’année 1944.

Beaucoup d’or et de pierres précieuses furent perdus lors de conflits sous-marins avec les Etats-Unis. 

Dès le début 1943, il n’était plus possible pour le Japon de traverser le blocage des Alliés autrement que par voie sous-marine. 
Chichibu transféra donc ses quartiers depuis Singapour jusqu’à Manille, et demanda à ce que les cargaisons soient désormais envoyées vers les ports des Philippines. 
Lui et son personnel s’attendaient à ce que la guerre prenne fin sur simple signature de contrat, et s’imaginaient que les Etats-Unis rattacheraient les Philippines au Japon en récompense pour avoir mis fin à la guerre. 


Carte des philippines



A partir de 1942, Chichibu supervisa la construction de 175 sites de stockage ‘impériaux’ destinés à dissimuler le butin du Japon jusqu’à ce que la guerre prenne fin. 
Les travailleurs forcés et prisonniers de guerre creusèrent des tunnels, et s’y retrouvèrent souvent enterrés vivants aux côtés de quelques officiers et soldats Japonais lorsque les sites étaient rebouchés afin de garder leur localisation secrète. 
Chacune de ces cachettes était piégée, et les cartes du Lis d’or furent soigneusement codées pour dissimuler toute information relative à leur localisation et leur profondeur. 
A Manille, le Lis d’Or construit même des cavernes au trésor dans le donjon de l’ancien fort Espagnol de Santiago, au sein des anciens quartiers généraux Américains (Fort McKinley, aujourd’hui Fort Bonifacio), sous la cathédrale de la ville, ainsi qu’à tous les autres endroits que les Américains ne penseraient jamais à bombarder. 
Vers la fin de la guerre, Chichibu et Takeda fuirent vers le Japon en sous-marin.

Peu de temps après la libération des Philippines, des agents spéciaux Américains commencèrent à découvrir un certain nombre de ces cavernes au trésor. 

La figure clé de ces découvertes fut un Philippino-Américain né à Luzon entre 1901 et 1907 et portant le nom de Severino Garcia Diaz Santa Romana (etc…), et ayant travaillé pour le chef des services de renseignements de MacArthur, le général Willoughby, au milieu des années 1940. 
Lors de son service en tant que commandant aux Philippines, il a un jour pu observer le déchargement de lourdes caisses de bois par un navire Japonais, avant de voir ces mêmes caisses être placées dans un tunnel dont l’entrée fut ensuite dynamitée. 
Il s’est immédiatement douté de ce qu’il se passait. Après la guerre, Santa Romana fut rejoint à Manille par le capitaine de l’OSS (prédécesseur de la CIA) Edward Lansdale. 
Lansdale devint plus tard un personnage important de la Guerre Froide du fait de ses manipulations des gouvernements et armées des Philippines et de l’Indochine Française. 
Il devint ensuite major de la Royal Air Force avant de prendre sa retraite.

Ensemble, Santa Romana et Lansdale torturèrent le chauffeur du général Tomoyuki Yamashita, dernier commandant Japonais aux Philippines, le forçant à divulguer les endroits dans lesquels il avait conduit Yamashita au cours des derniers mois de la guerre. 

A l’aide de troupes d’ingénieurs de l’armée Américaine, ils rouvrirent une douzaine de sites dans la vallée au nord de Manille. 
Ils furent impressionnés par la quantité de lingots présents dans les tunnels, et firent part de leur découverte à leurs supérieurs. 
Lansdale fut envoyé à Tokyo pour en faire part à Macarthur et Willoughby qui ordonnèrent à leur tour à Lansdale de se rendre à Washington pour en informer Clark Clifford, responsable de la sécurité nationale sous Truman. 
En conséquence, Robert Anderson, sur les conseils du membre du Secrétariat de la Guerre Henry Stimson, retourna à Tokyo avec Lansdale et, selon les Seagrave, s’envola ensuite secrètement vers les Philippines avec MacArthur pour inspecter personnellement un certain nombre de ces cavernes. 
Selon eux, la valeur des trésors découverts à Luzon, ajoutée à ceux découverts dans d’autres cachettes au Japon, s’élevait à plusieurs milliards de dollars.

De retour à Washington, il fut décidé par d’importants membres du gouvernement, probablement Truman, de garder ces découvertes secrètes et de transférer les butins découverts vers de nombreux fonds secrets destinés à financer les activités de la CIA. 

L’une des raisons à cela aurait été de maintenir la stabilité du prix de l’or et de conserver le système d’échange de devises basé sur l’étalon or ayant été mis en place à Bretton Woods en 1944. 
De la même manière que le cartel des diamants en Afrique du Sud, les conspirateurs de Washington se sont demandé ce qu’il se produirait si ce nouvel or était soudainement injecté sur les marchés du monde. 
Ils réalisèrent également que la participation de la maison Impériale au pillage de l’Asie pourrait détruire l’histoire officielle voulant que l’Empereur du Japon soit un biologiste pacifiste. Washington a donc conclu que, bien que le Japon, ou du moins l’Empereur, ait disposé d’assez de fonds pour indemniser les prisonniers de guerre Alliés, le traité de paix devrait être rédigé de manière à ce que la richesse du Japon puisse demeurer secrète. 
Le traité a donc laissé de côté toute possibilité pour les prisonniers de guerre Américains de réclamer compensation. Afin de garder secrètes les découvertes de Santa Romana et de Lansdale, MacArthur décida également de se débarrasser de Yamashita, ayant accompagné Chichibu à de nombreuses condamnations de sites. 
Après un procès précipité pour crime contre l’humanité, Yamashita fut pendu le 23 février 1946.

Sur les ordres de Washington, Lansdale supervisa la fouille de nombreuses cavernes creusées par le Lis d’Or, fit l’inventaire des quantités de métal qu’elles contenaient, et les fit transférer vers la base navale Américaine de Subic Bay et la base aérienne de Clark Field. 
Selon Seagraves, deux employés de Stimson, accompagnés d’experts financiers appartenant à la nouvellement formée CIA, ordonnèrent à Santa Romana de déposer l’or découvert auprès de 176 banques de 42 pays. 
Ces dépôts furent ouverts sous son propre nom afin de conserver le secret quant à la propriété réelle du butin. 
Une fois que l’or fut placé dans leurs coffres, les banques délivrèrent des certificats encore plus négociables que n’importe quelle monnaie, puisqu’ils étaient réellement soutenus par de l’or. 

Grâce à cette source monétaire aux allures infatigables, la CIA influença les politiques du Japon, de la Grèce, de l’Italie, de la Grande Bretagne et de beaucoup d’autres pays du globe. 
Par exemple, les réserves monétaires de ce qui fut appelé le ‘M-Fund’ (après le général major William Marquat de la troupe de MacArthur) furent utilisées pour financer le réarmement du Japon après l’éclatement de la guerre de Corée, dans la mesure où même les Japonais refusaient alors de dépenser de l’argent en ce sens. 
Ces fonds servirent également à financer les attaques des contre-révolutionnaires contre le gouvernement du Nicaragua, une affaire qui à elle seule pourrait faire l’objet de plusieurs volumes. 
Toute personne ayant été impliquée dans l’affaire des fonds secrets de la CIA a vu sa carrière ruinée.

Santa Romana mourut en 1974, laissant derrière lui de nombreux testaments, dont un testament olographe, faisant mention de Tarciana Rodriguez, une Philippine qui était également la trésorière de quelques-unes de ses nombreuses sociétés, et Luz Rambano, sa concubine, en tant qu’héritiers principaux. 

Ces dernières tentèrent donc de récupérer cet or puisqu’il avait après tout été placé auprès de nombreuses banques sous le nom de Santa Romana, et qu’elles possédaient tous les documents dont elles avaient besoin pour ce faire. 
Grâce à l’avocat de San Francisco Melvin Belli, Rambano porta plainte contre John Reel, ancien PDG de Citibank à New York et actuel président du NYSE, l’accusant de ‘conversion erronée’, ou si vous préférez, d’avoir vendu 20 millions de dollars de l’or de Romana et utilisé les recettes de ces ventes à des fins personnelles. 
Les Seagrave décrivent de manière saisissante les réunions extraordinaires qui eurent lieu entre Rambano et Reed ainsi que leurs avocats dans la salle de réunion de Citibank à New York. 
Reed finit par avouer que l’or avait été transféré sur un compte Cititrust aux Bahamas.



BARS or dans les Philippines durant MARCOS-724687


 

Santa Romana et Lansdale ne sont jamais parvenus à découvrir l’intégralité des sites recelant les trésors du Lis d’Or. 
Au fil des années, de plus en plus de chercheurs de trésor se sont mis à creuser des trous dans la vallée de Luzon, sous prétexte d’être à la recherche des restes de membres de leur famille ou de leurs épouses. 
Dans le village de Bambang, dans la vallée de Cagayan de la province Nueva Viscaya – l’un des endroits dans lesquels Takeda dit avoir été le plus actif -, il est normal de voir de vieux ‘touristes’ Japonais armés non pas de clubs de golf mais de détecteurs de métaux sophistiqués. 
Cette région des Philippines est l’une des régions dans lesquelles était retranchée la Nouvelle Armée du Peuple, et ne dispose d’aucune attraction touristique notable. 
De nombreux locaux se sont mis, contre un petit pécule, à indiquer aux touristes les plus crédules vers où chercher.

Vingt ans après que Santa Romana cessa ses recherches, une seconde (et violente) chasse à l’or commença, avec à sa tête Ferdinand Marcos. 

 Marcos fit la découverte de plus de 14 milliards de dollars d’or – dont six milliards de dollars dans l’épave du navire Japonais Nachi dans la baie de Manille, et 8 milliards dans le tunnel connu sous le nom de ‘Teresa 2’, 50 km au Sud de Manille, dans la province de Rizal. 
En 2001, une crise politique éclata aux Philippines après que Francisco Chavez ait déclaré qu’Irene Marcos-Araneta, la plus jeune des filles de Marcos, possédait des biens d’une valeur de 13,2 milliards de dollars sur un compte en Suisse. 
L’existence de ce compte fut rendue publique après qu’elle tenta de le transférer depuis l’Union de Banques Suisses vers la Deutsche Bank de Düsseldorf. 
Marcos, ayant supervisé l’ouverture d’au moins six sites et utilisé ses employés pour voler les trésors découverts par les paysans locaux, mourut en exil en 1989. 
En 1998, la Cour Suprême d’Hawaii décréta le remboursement de la somme de 1,4 milliards de dollars en faveur d’un Philippin à qui Marcos avait dérobé un Bouddha en or qu’il avait découvert, et que Marcos s’est également fait une joie de torturer pour avoir osé protester.

Derrières les découvertes de Marcos se cache Robert Curtis, chimiste, métallurgiste et ingénieur minier du Nevada, que Marcos avait employé pour fondre son or de manière à ce qu’il puisse remplir des critères de pureté internationaux et être vendu sur les marchés. 

Curtis se prouva également être le seul à pouvoir décrypter les cartes codées ayant été retrouvées en la possession de l’ancien valet de Takeda, un jeune Philippin de la ville de Bambang. 
Les Seagrave décrivent dans le détail les activités de Curtis, ainsi que la fois où l’homme de main de Marcos, le général Ver, lui a permis d’échapper de justesse à la mort après qu’il ait découvert le trésor de ‘Teresa 2’.

Les ouvrages des Seagrave sont structurés et détaillés, mais ils ne sont pas entièrement fiable en tant que documents historiques. 

Les auteurs ont tendance à exagérer les rôles des brigands Japonais et des anciens militaires Américains à chaque fois que les opérations des politiciens, des banquiers et de la CIA paraissent suffisamment pétrifiantes. 
Ils connaissent bien les Philippines, mais ne sont pas des experts de l’histoire du Japon et ne savent pas lire le Japonais. 
L’ouvrage est truffé d’erreurs qui pourraient aisément être corrigées par étudiant en Japonais de deuxième année – par exemple, le bateau qu’ils appellent Huzi devrait être romanisé sous le nom Fuji ; le plus important port de la mer du japon est Maizuru et non Maisaru ; tairiki n’est pas un mot Japonais, mais tairiku ronin signifie ‘aventurier continental’ ou ‘opportuniste Chinois’ ; et le nom Ichivara est une absurdité (il s’agit sûrement en réalité du nom Ishihara).

Les auteurs semblent conscients de leur souci de crédibilité, puisqu’ils ont également publié deux CD-Roms contenant plus de 900mb de documents, de cartes et de photographies réunies au cours de leurs recherches. 

Ils peuvent être commandés sur leur site internet (www.bowstring.net), et sont inestimables, tout particulièrement pour les documents qu’ils contiennent au sujet des opérations menées par le gouvernement des Etats-Unis à l’encontre de l’ancien avocat général Norbert Schlei. Schlei a autrefois représenté une soixantaine de Japonais auxquels le gouvernement Japonais avait offert des billets à ordre afin de garder secret le M-Fund après que l’ancien premier ministre Tanaka fut condamné pour corruption. 
Le gouvernement jugea ces billets à ordre d’être des contrefaçons, et la carrière de Schlei fut ruinée. 
Gold Warriors, est cependant très certainement le meilleur guide disponible sur le scandale de l’or de Yamashita, et ses auteurs jouent la carte de la transparence en offrant à leurs lecteurs leur matériel de recherche.

La note d’auteur de l’ouvrage des Seagrave s’achève ainsi : 

"Par mesure de précaution, si quoi que ce soit devait se produire, nous avons fait en sorte que cet ouvrage soit disponible sur un certain nombre de sites internet. 
Si nous venions à être assassinés, nos lecteurs n’auront aucune difficulté quant à savoir qui sera le responsable". 
Malheureusement, la liste des meurtriers potentiels dont le livre fait mention s’étend à quelques milliers de généraux, espions, banquiers, politiciens, avocats, chercheurs d’or et voleurs de plus d’une douzaine de pays. 
Je souhaite une longue vie aux Seagrave. 
Sachez en passant que d’importantes quantités d’or pillées par les Japonais sont encore aujourd’hui enterrées aux Philippines.

Source :
http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-le-pillage-de-l-or-de-l-asie-i.aspx?contributor=Secrets+de+l%27or&article=4030546686G10020&redirect=False
Source : http://www.lrb.co.uk/v25/n22/chalmers-johnson/the-looting-of-asia

mercredi 29 janvier 2014

Sheldan Nidle : La nouvelle Prospérité va bientôt arriver !

En ce moment beaucoup de choses se passent qui apporteront la prospérité au monde !

 

Sheldan Nidle mise à jour du 28 janvier 2014



1 Akbal, 6 Yax, 10 Caban

Selamat Jalwa ! 

Il se passe beaucoup de choses dans votre monde. 
Les dirigeants de la cabale sombre savent très bien que leur long règne arrive à sa fin. 
Nos associés terrestres parachèvent actuellement le redémarrage monétaire mondial et utiliseront cet événement pour accélérer le départ d'un nouveau système bancaire mondial. 
Actuellement, il se passe certaines choses, qui apporteront un avant-goût de la prospérité mondiale à ce royaume. 
Une nouvelle monnaie, appuyée par l'or, éliminera les restrictions antérieures, mises en place par les Accords de Dumbarton Oaks. 

 


L’ère du dollar de la Réserve Fédérale est terminée. 
Un nouveau paysage financier se forme, afin de redonner le contrôle de chaque monnaie nationale aux pays auxquels elles appartiennent. 
Chaque banque respectera alors des règles strictes, qui mettront fin aux fraudes et aux fourberies du passé. 
Les opérations bancaires ne serviront plus à voler ni à escroquer, comme les banques le faisaient auparavant. 
La nouvelle gouvernance, qui s'élèvera de cette prospérité, mettra en force ces nouveaux règlements, assez rapidement. 
Cette nouvelle réalité sera le signe avant-coureur de la divulgation, qui solidifiera votre marche vers la pleine conscience.

Les tâches actuelles de notre flottille sont de s'assurer que tous les accords se réalisent vraiment. 
Ce moment actuel de l'histoire en est un où l'ancien ordre sombre, obsédé par une avidité continuelle, par l'arrogance et l'irresponsabilité, sera remplacé par ceux qui utilisent leur conscience et leur sens croissant des responsabilités, afin d'apporter une nouvelle réalité. 
C'est cette nouvelle réalité très spéciale, qui prendra naissance lorsque la transformation de vos consciences actuelles sera terminée. 

Cela, comme nous l'avons dit auparavant, requiert le fait de vous fournir de nombreux mentors, dont la tâche principale est de vous ramener à la pleine conscience. 
Ce chemin impliquera les cités de l'Agartha. 
Des endroits spéciaux, à travers tout ce royaume, sont préparés pour l'étape finale de votre voyage. 
Nous avons coordonné l'élaboration et les opérations des Chambres de Lumière, qui termineront cette tâche très divine. 
Lorsque vous quitterez ces Chambres, vous serez pleinement conscients. 
Après un court entraînement, vous serez capables d'interagir dans une nouvelle réalité 5 D !


Lumière divine


Ce qui vous attend, c'est un grand bond en conscience. 
Cette opération divine est destinée à élever cette réalité à la cinquième dimension et à vous préparer à devenir les tuteurs primaires de ce secteur de la physicalité. 
Vous vous réunirez avec vos compagnons de l'Agartha et, ensemble, vous coloniserez les trois autres mondes aquatiques. 
Ces nouvelles sociétés galactiques établiront un conseil galactique, afin de présider ce tutorat spécial. 
De plus, vous amènerez cette nouvelle nation-étoile dans la Fédération Galactique et accomplirez votre destinée sacrée. 

De nombreuses galaxies, proches et éloignées, ont entendu parler de votre grande destinée et désire partager ces événements avec vous. 
En fait, vous deviendrez un prototype pour la paix, la prospérité et l’unité ! 
Il y a de nombreux vaisseaux, en provenance de ces galaxies, qui sont actuellement ici, qui observent et nous aident dans cette transformation. 
En revenant au statut d'anges physiques, vous avez donné une vision du déploiement du plan divin, dans ses façons miraculeuses. 
Cela apporte beaucoup de joie à toutes les flottilles.


abduccion-extraterrestres.jpg


Au moment où se déploient toutes les choses que nous vous avons affirmé, rappelez-vous que cette série de changements divins font partie de changements encore plus grands et  qui balaient toute la galaxie. 
Au début, nous avons colonisé ce système solaire avec l'entière déclaration de la Hiérarchie Spirituelle de cette région. 
Nous avons observé l'obscurité arriver, il y a longtemps, et éliminer cette première colonie. 
Nous avons ensuite reçu la permission d'intervenir et la terre de Mu a été créée. 

Plus tard, il y a eu l'Atlantide et l'obscurité a comploté pour faire, des humains, une race d'esclaves. 
Ce processus échoue actuellement. 
Vous laissez les entraves de la conscience limitée derrière vous. 
Vous avez appris beaucoup, durant vos millénaires d'aventures sous l'emprise de l'obscurité. 
Cela est terminé. 
Il est temps de ramener ce royaume à la pleine conscience et d'accomplir votre grande destinée et qui vous a été donnée par les Cieux. 
Nous, et vos familles spirituelles et spatiales, venons ensemble et accomplirons une  alchimie spéciale pré-ordonnée. 
Ces événements ramèneront la galaxie à la Lumière et vous permettront d'accomplir une grande magie, qui est si nécessaire. 
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !
Namaste ! 
Nous sommes les Maîtres Ascensionnés ! 


Il y a actuellement des événements qui prennent place et qui changeront cette réalité. 
Les différentes sociétés secrètes positives, autant de l'Occident que de l’Orient, terminent actuellement les tâches qui permettront de commencer le redémarrage monétaire mondial et de manifester un nouveau système financier. 
L'oligarchie bancaire actuelle est composée de la "vieille garde" et le temps de leur défaite est arrivé. 

finance-democratie-635x413

Depuis les temps de l'ancienne Rome, ce groupe impassible a gardé le contrôle mondial sur les "cordons de la bourse". 
Ces êtres dangereux et égocentriques devront se débrouiller tous seuls. 
Les arrestations suivront et alors ce sera leur disparition. 
Il nous a fallu des millénaires pour mettre en place ces événements et des décennies à les réaliser ! 
Ce qui suivra sera un système, purgé de leur immoralité et de leur manque de respect grossier envers l'humanité. 
Les humains ont été leurs esclaves involontaires et n’ont pas vu le grand pouvoir que chacun possède. 
Il est temps d'accepter que votre libération est à portée de main.

Cette première étape de votre prospérité sera suivie par la distribution des différents fonds de prospérité. 
Ce sera un processus en deux parties. 
Une fois que cela sera complété, la nouvelle gouvernance se manifestera. 
Comme vous pouvez le voir, c'est vraiment un temps béni pour tous. 
L'ancien système de dettes est sur le point de tomber. 
Un nouveau système le remplacera, qui vous libérera de vos dettes et vous permettra d'accomplir vos désirs sacrés. 
Prenez le temps de réfléchir à ceci. 
Observez vos sociétés de près. 
Voyez à quel point elles peuvent être améliorées. 
 
normal-terre-fleur.jpg



Observez la Terre. 
Voyez-la dans une nouvelle Lumière. 
Aidez-la et changez rapidement la façon dont vos sociétés fournissent  l’énergie et comment se font les transports de gens et de biens. 
Soyez prêts à accepter d'étonnantes nouvelles technologies, et par-dessus tout, faites cela dans le contexte spirituel de votre consciente croissante ! 
Soyez conscients de tout et ne laissez pas passer cette opportunité !

Vous êtes sur le point de rencontrer les représentants de vos ancêtres. 
Vous serez aussi en interaction avec les Êtres spirituels des Cieux. 
Le "voile" est sur le point de s'ouvrir. 
Nous sommes ici pour vous guider vers la pleine conscience et pour vous parler des choses primaires avec lesquelles vous devez devenir familiers. 
C'est un temps de joie mais aussi, de responsabilité. 
Vous connaîtrez de nombreuses merveilles. 
Utilisez ce temps pour vous améliorer vous-mêmes et pour vous pardonner, les uns les autres. 
Apprenez comment partager l'unité avec toute Vie ! 
Comprenez le grand cadeau qu'est la Vie sur, et bientôt, dans Gaia. 
Soyez prêts à abandonner vos nombreuses croyances et à vous ouvrir à d'autres. 
C’est une  « révolution » très morale et ( relativement ) sans effusion de sang. 
Vous vous retrouverez dans un état de conscience, que vous n'avez pas connu, physiquement, depuis plus de 13 millénaires. 
Soyez-en reconnaissants. 
Soyez affables et bénissez tout ce qui arrive dans ce royaume.

Aujourd'hui, nous avons continué nos nombreux messages, qui vous expliquent ce qui se passe ici. 
Nous vous demandons de réfléchir à tout cela et de suivre les conseils de votre Soi Supérieur, lorsque vous êtes en prière ou en état méditatif. 
Soyez fiers de ce que vous devenez et soyez prêts à accueillir tous ceux qui sont venus pour vous donner ces merveilles ! 
Sachez, très Chers, que les Ressources innombrables et la prospérité infinie du Ciel sont réellement vôtres ! 
Que Cela soit ! 
Selamat Gajun ! Selamat Ja ! (en Sirien: Soyez Un ! Soyez Joie)


Merci Michelle : http://lasphrebleue.blogspot.fr/2014/01/sheldan-nidle-28-janvier-2014.html
http://kauilapele.wordpress.com/2014/01/28/sheldan-nidle-update-1-28-14-right-now-things-are-happening-that-will-bring-the-first-taste-of-global-prosperity-to-this-realm/