mercredi 14 mai 2014

Fin officielle Pétro-Dollar et suprématie US !

Historique ! Réunion le 20 mai en Chine pour signer la fin du Pétro-Dollar imposé par les USA pour la vente du Pétrole !



 
 

NDLR : Après les problèmes des Obligations US que les investisseurs ne veulent plus, voici la fin des Pétro-Dollars qui va annoncer aussi l'écroulement du dollar dans les semaines qui viennent !


Historique !!!!!!
La Russie a tenu hier en urgence une Réunion de "dé-dollarisation"  !!!
Mes chers lecteurs c’est historique : Poutine va en chine le 20 Mai mettre personnellement à mort le Pétro-Dollar  : cet accord énergétique avec la Chine devrait donc bien être signé , et c’est la 1ere fois qu’un pays ne devra pas aller d’abord acheter du dollar sur les marchés pour acheter son énergie, depuis plus de 40 ans et la mise en place du pétro-dollar par Kissinger ! 
Il reste une semaine à l’empire US pour empêcher cet acte irréversible et historique ! 
Vous comprendrez pourquoi les tensions sont au comble, mais les étasuniens ne peuvent pas faire avec la Russi et la Chine ce qu’ils ont fait à Saddam, Kadhafi ou Chavez, à moins de déclencher une 3e guerre mondiale, le 20 mai sera officiellement le début de la fin du système Pétro-Dollar !  
Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 
 
Que la Russie ait fait pression pour que les accords commerciaux minimisent l’influence du dollar américain depuis le début de la crise en Ukraine (et avant) n’est pas un secret : ce qui a été largement couvert dans les pages de synthèse avant (voir Gazprom prépare l’émission “symbolique” d’obligations en yens chinois ; Alerte pétrodollars : Poutine se prépare à annoncer le “Saint Graal” de l’offre de gaz à la Chinela Russie et la Chine s’apprête à signer” Saint Graal ” offre de gaz ; 40 banques centrales prédisent quelle sera la prochaine monnaie de réserve ;  Du pétrodollar au yengaz, et ainsi de suite).
 
Mais jusqu’à présent, une grande partie de cela fut dans le domaine de la pensée magique et du ouï-dire et général.
 Après tout, il est certainement "ridicule" qu’un pays peut sérieusement envisager d’exister en dehors des limites idéologiques et religieuses du  pétrodollar… parce que si on peut le faire, tout le monde peut le faire, et la prochaine chose que vous savez est que les États-Unis iront vers l’hyperinflation, l’effondrement social, la guerre civile et  toutes les autres résultats mis en avant dans les autres républiques  bananières socialistes comme le Venezuela qui hélas n’ont pas une monnaie de réserve mondiale a malmener.
Ou alors les économistes keynésiens, les prêtres aka titulaires de ladite religion du pétrodollar, exigeraient que le monde y croit.
Cependant, autant que ça puisse troubler les étatistes, la Russie pousse activement sur ​​des plans pour mettre le dollar américain dans le rétroviseur et le remplacer par un système de libre-dollar. Ou, comme on l’appelle en Russie, une "dé-dollarisation" du monde.
 
Citant des sources de presses russes, La Voix de la Russie rapporte que le ministère des Finances du pays est prêt à donner le feu vert à un plan visant à augmenter radicalement le rôle du rouble russe dans les opérations d’exportation, tout en réduisant la part des transactions libellées en dollars. 
Les sources gouvernementales estiment que le secteur bancaire russe est «prêt à traiter le nombre accru des transactions libellées en roubles”.
Selon l’agence prime news, le 24 Avril, le gouvernement a organisé une réunion spéciale consacrée à la recherche d’une solution pour se débarrasser du dollar américain dans les opérations d’exportation russes .
Les meilleurs experts au niveau du secteur de l’énergie, les banques et les agences gouvernementales ont été convoqués et un certain nombre des mesures ont été proposées en réponse à des sanctions américaines contre la Russie.
 

Image


Eh bien, si l’ouest voulait la réponse de la Russie sur l’escalade des sanctions contre le pays, elle est sur le point de l’obtenir.

La "réunion dé-dollarisation" a été présidée par le premier vice-Premier ministre de la Fédération de Russie Igor Chouvalov , qui prouve que Moscou est très sérieuse et grave dans son intention de cesser d’utiliser le dollar. Une réunion ultérieure a été présidée par le vice-ministre des Finances Alexeï Moiseev qui a dit plus tard au canal TV Rossia 24 que "le montant des contrats en roubles sera augmenté", ajoutant qu’aucun des experts interrogés et des représentants des banques n’ont trouvé des problèmes avec le plan du gouvernement visant à accroître la part des paiements en roubles.
Pour le bénéfice de nos lecteurs russophones, l’entrevue avec Moiseev est ci-dessous et la transcription peut être trouvée ici :
En outre, si vous pensiez que seul Obama pouvait  régner par décret seul, vous avez eu tort – les Russes peuvent faire tout aussi bien.
Entrez l’ordre exécutif  (loi) "commutateur de monnaie" :

Il est intéressant de noter que dans son interview, Moiseev a mentionné un mécanisme juridique qui peut être décrit comme ordre exécutif  (loi) "commutateur de monnaie", disant que le gouvernement a le pouvoir légal d’obliger les entreprises russes à négocier un pourcentage de certaines marchandises en roubles. Se référant au cas où ce problème pouvait  être réglé à 100%, le responsable russe a déclaré que "c’est une option extrême et il est difficile pour moi de dire dès maintenant comment le gouvernement va utiliser ces pouvoirs".
Eh bien, tant que les options existent ;
Mais plus important encore, rien de ce que projette la Russie n’aurait concrètement une chance de mise en œuvre si il n’y avait pas d’autres pays prêts à se désengager des relations bilatérales de libre-échange en USD. 
La volonté de ces pays cependant existe ce ne sera une surprise pour personne que les deux pays qui ont déjà répondu d’une manière positive et significative ne sont autres que la Chine et l’Iran.
Bien sûr, le succès de la démarche de Moscou pour basculer sur des roubles commerciaux ou d’autres monnaies de la région dépendra de la volonté de ses partenaires commerciaux à se débarrasser du dollar. 
Les sources citées par Politonline.ru ont mentionné deux pays qui seraient prêts à soutenir la Russie : l’Iran et la Chine. 


 Echec-et-mat


Vladimir Poutine se rendant à Pékin le 20 mai, on peut supposer que les contrats de gaz et de pétrole seront signés entre la Russie et la Chine, libellés en roubles et yuans, mais pas en dollars.
En d’autres termes, d’ici une semaine devraient être annoncés non seulement l’accord gazier du “Saint-Graal ” décrit précédemment entre la Russie et la Chine, mais également ses termes financiers, ce qui semble maintenant pratiquement certain d’être  réglé exclusivement en roubles russes RUB et en yuans chinois CNY,  et non en dollars USD.
Et comme nous l’avons expliqué à plusieurs reprises dans le passé, plus l’antagonisme de l’ouest contre la Russie sera élevé, avec des sanctions économiques accrues, plus la Russie sera contrainte de quitter un système commercial libellé en dollar américain vers un système qui  fait face à la Chine et l’Inde. 
C’est pourquoi l’annonce de la semaine prochaine, aussi révolutionnaire qu’elle sera, ne sera que le début.

 Zero Hedge  

2 commentaires:

  1. Belle brochette poutine saddam,kadhafi,la chine etc...de vrais democrates

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La démocratie c'était en grèce il y a bien longtemps...

      A choisir je préfère encore poutine aux nazis satanistes américano-sionistes....

      Supprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !